INCENDIES AUX SOLVANTS

  1. INCENDIE AUX SOLVANTS ACTIVITÉ POLISSAGE
  2. INCENDIE DANS UN GARAGE ESSENCES
  3. INCENDIE MENUISERIE

 

Pressing, incendie danger alerte…

« Le code du travail demande à celui qui achète un matériel de s’assurer qu’il soit aux normes.Les pressings doivent faire face à cette difficulté. »

Cette obligation est confirmé par Marc Mortueux , Directeur général de la prévention des risques du ministère de la Transition écologique et solidaire.

A la compréhension de son intervention dans un magazine de la profession des textiles Entretien textiles il est constaté les propos suivants:

En effet, monsieur Marc Mortureux, du ministère de l’environnement chargé de la prévention, alerte que la certification est « préalable » à toute installation de nouvelles machines, et « il est urgent que les utilisateurs se rapprochent de leurs fabricants ou des revendeurs et ou contacter l’afnor ».

D’autre part, il est fait référence que le produit à utiliser dans la machine doivent respecter les « Seuils de concentration « p » du composé dans le mélange » comme énoncé dans le référentiel de certification type.

Ainsi, concernant les machines utilisant un SOLVANT INFLAMMABLE, KWL, doivent avoir des caractéristiques suivantes :

  • La certification par rapport au référentiel NF 107 par un organisme tierce habilité.
  • D’autre part, le certificat de conformité doit confirmer :
    • Que la prévention des risques énoncées par les articles
      • R4227-42,
      • R4227-43,
      • R4227-44

soit appliquée.

A ce sujet, il a été énoncé cette non certification depuis 2012 comme il est indiqué dans la présente vidéo et l’alerte.Et la Cramif a reconnu cette situation.

Source : Vidéo youtube:

Feu et séchoir mais est ce que…?

Feu dans un local technique mais est ce qu’il y avait des solvants inflammables?

« GCS ECHIROLLES (38), vendredi 25 mars, 17H15, un feu se déclare dans un séchoir. D’après M. Borgne, responsable de la blanchisserie, ce début d’incendie s’explique par une accumulation dans ce cas précis de conditions favorables au sur-séchage mais très certainement aussi d’articles particuliers traités : les « lavettes » utilisées pour le nettoyage de surfaces dans les unités de soins. »

Source:

Edwige FORGET
Consultante Management des Risques