INRS – Reference body for occupational risk prevention in France

Source : INRS – Reference body for occupational risk prevention in France

INSTALLATION INDUSTRIEL ET MALVEILLANCE

« Au-delà des actes criminels ciblant des installations Seveso et ayant un fort retentissement médiatique, la lutte contre la malveillance « ordinaire » est un enjeu pour tous les exploitants ! Ainsi, 4% des accidents recensés dans la base ARIA survenant dans des ICPE sont liés à la malveillance.

Cause d’accident souvent négligée, notamment dans les analyses des risques et études de dangers, la malveillance mérite pourtant qu’on s’y attarde. Cette synthèse, basée sur l’analyse de 850 accidents, précise les installations les plus ciblées et leurs vulnérabilités, les motivations et méthodes des malfaiteurs ainsi que des points de vigilance et axes de progrès dans la lutte contre ces attaques. »

SOURCE:

 

ARIA

Blanchisserie industrielle:Émanation de chlore

Dans une blanchisserie industrielle, un chauffeur livreur est intoxiqué vers 10 h par des émanations de chlore lors du rinçage des flexibles de dépotage d’une cuve (GRV). Il est hospitalisé durant 8 jours.

Ces émanations sont dues au mélange d’hypochlorite de sodium (javel) et d’acide formique dans le bac de rétention de la cuve lors du rinçage d’un flexible. L’exploitant identifie plusieurs causes à cet accident :

  • présence d’un bac unique de rétention multi-produits ;
  • livraison simultanée de produits incompatibles (javel et acide formique) ;
  • procédure incomplète sur le rinçage des flexibles ;
  • fuite sur un flexible endommagé au niveau de sa gorge contenant de la javel ;
  • rétraction du joint du flexible par le froid.

Afin d’éviter ce type d’accident, l’industriel prévoit de :

  • redéfinir la procédure de rinçage ;
  • installer une rétention par produit ;
  • séparer les livraisons de produits acides et bases ;
  • rappeler les procédures de livraisons aux chauffeurs.

Source:

N° 49407 –  18/01/2017 –  FRANCE – 69 – SAINT-GENIS-LAVAL

Plan de sûreté contre voiture bélier

Une vidéo de journaliste démontre que la Voiture bélier est un mode simple et terrible contre la sécurité des usagers

Ainsi la préfecture de Police recommande ce qui suit:

1-« LUTTE CONTRE LES VOITURES-BÉLIERS

Le stationnement ou le mobilier urbain devant un commerce peut constituer une première protection contre les attaques à la «voiture bélier» (ex : jardinières massives scellées au sol).
Mais le plus efficace sont les bornes « anti-béliers » . Elles sont spécifiquement conçues pour lutter contre ce type d’attaque. Leur déploiement en milieu urbain relève en général de la direction de la voirie ou directement de la commune.
Dans tous les cas, une autorisation est nécessaire pour tout aménagement de voie publique.

Attention : les potelets anti-stationnement sont creux et ne constituent pas une protection !

Pour les protections contre les voitures-béliers intégrées à la devanture se reporter à la section « Préserver l’espace de votre commerce«  »

2-BORNES ANTI BELIER:

Il existe trois type de bornes (ou potelets) :

  • statiques,
  • télescopiques,
  • élévation automatique.

Les bornes constituent un matériel urbain de plus en plus utilisé afin de protéger des bâtiments, des trottoirs, des voies piétonnières… Elles doivent à la fois participer à la sûreté, mais aussi respecter des conditions esthétiques.

Afin d’assurer une protection efficace contre les véhicules « béliers », il convient d’utiliser des bornes appelées couramment bornes « anti-bélier ». Nous vous rappelons que les plots anti-stationnement sont creux et n’offrent aucune résistance.

Source:

Préfecture de Police de Paris