Mesures incendie chantiers

Source: INRS

De nombreuse personnes nous ont consultés pour connaitre ce qu’il doit être mise en œuvre dans les chantiers pour les mesures incendies.

Définition:

« Prévention incendie


La prévention incendie se matérialise par l’adoption de mesures propres à diminuer la probabilité d’occurrence d’un incendie au moyen de solutions techniques et de méthodes d’organisation : sensibilisation, procédures et consignesformation. »

Source: CNPP

Déja, nous avons consulté les dossiers technique en la matière nous retenons que:

1-La base vie doit être à la norme ; réceptionnée

2-Chaque entreprise gère son propre risque

3-Le maitre d’œuvre assure la sécurité incendie

4- Eviter la co-activité

Par ailleurs nous avons lu des registres journaux chantiers, notamment celui d’un ingénieur sécurité Jean-François de Richemont, qui est aussi CSPS il écrit:

« Risque incendie :

Rappel :

-1-La prévention active à la charge de chaque entreprise.

Anticiper l’installation de certains équipements qui peuvent assurer une meilleure protection du bâtiment en cas d’incendie durant le chantier.

Il est rappelé que chaque entreprise a la charge d’assurer les mesures propres de lutte contre le risque incendie.

Aussi, il est en cours de formalisation les mesures de contrôle du permis feu et des mesures de prévention chantier incendie. (Notamment un extincteur tous les 200 mètres carré)

-2- La prévention passive

Eviter les interactions qui peuvent être dangereuses.

Eviter de stocker des produits chimiques à côté de points de travail qui risquent de créer de la chaleur ou des étincelles ou encore éviter le surstockage de ces mêmes produits.

Mise à jour des plans particulier de sécurité de protection de la santé concernant les zones de stockage, les mesures de points chaud en fonction de la co-activité chantier, à la propre initiative de chaque entreprise en prenant rendez-vous avec le coordonnateur SPS et ou lui transmettant une mise à jour.

Assurer les isolements des niveaux pour interdire toute propagation d’incendie.

-3- Apporter une vigilance particulière en fin de phase de chantier aux situations de points chaud :

En fonction de la coactivité chantier, il est nécessaire d’assurer les zones dites propre pour éviter le stockage de matériels non maîtrisés pour de possible extension et propagation de feu. »

Source: Jean-François de Richemont , ingénieur IPF en sécurité du travail CSPS

5-Organiser des exercices incendie

6-Prendre contact avec les sapeurs pompiers compétent

7-Assurer les accès des secours

Source: INRS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s